Un mexicain à Barcelone

Il y a vingt ans, celui qui écrit ces mots a atterri à Barcelone pour des études de troisième cycle. J’ai été surpris par le dynamisme et l’innovation de la ville, de ses habitants et de son environnement sophistiqué et cosmopolite.

D’origine catalane, parlant le catalan et ayant, dès mon arrivée, des amis et de la famille, j’ai pu vivre Barcelone de manière très intense. Je me suis familiarisé avec ses rues et ses habitants au point où la ville me connaissait comme je connaissais la ville.

Il y a quelques mois, après avoir exercé la profession de professeur et d’avocat au Mexique pendant 20 ans, j’atterrissais de nouveau à Barcelone et j’étais de nouveau surpris par le dynamisme de la ville, la constance de ses habitants, la sophistication et le cosmopolitisme de l’environnement.

Comment est-il possible que je sois à nouveau surpris par ce qui m’avait déjà surpris auparavant et par ce que j’attendais mais aussi tant désiré ? Eh bien, c’est simple, car ses vertus ont explosé dans toute leur intensité. Ainsi, si il y a vingt ans, un Barcelonais sur dix était né hors d’Europe, maintenant c’est une personne sur trois ; là où il y avait des zones défavorisées, il y a désormais un groupe d’ordinateurs fonctionnant à la vitesse de la lumière ; le Barça qui a remporté de nombreuses “ligas” au cours de ces vingt dernières années ; et les foires commerciales ont pris une dimension de premier ordre. En tout, la ville s’est réinventée pour gagner.

Comme une personne qui retrouve un vieil ami, revivre à Barcelone m’a obligé à dire adieu mes souvenirs et à embrasser de nouveaux plaisirs chaque jour dans ses rues. C’est ainsi que cela fonctionne avant la modernisation constante de la ville du Modernisme. Aujourd’hui, je regarde Barcelone et j’admire son progrès, compte tenu de ses caractéristiques. Je réalise que la ville a su conserver son identité et développer ses atouts.

De Barcelone, je souhaite proposer mes services à toutes les entreprises, particuliers et confrères du Mexique. Sur la base de ma connaissance des deux pays et des deux systèmes juridiques, étendre cette offre à tous nos clients en Amérique latine. Nous sommes également en mesure d’offrir des services spécifiques pour limiter le risque commercial des entreprises latino-américaines dans leurs activités en Espagne. 

Christophe Vincendeau